samedi 17 décembre 2011

Chocolats!

Gourmands, gourmandes de la terre entière, ATTENTION, ce message est pour vous!

Vous pensiez avoir tout vu, tout entendu?
Vous en rêviez?
Mais ouiiii!

Nous l'avons fait pour vous!

Mais de quoi elle parle?
Haaaa ouiiiii de faire ses propres chocolats!

Hummmm!
Mais attention, pour le moment, c'est surtout: "Fond dans les mains ET fond dans la bouche".

Sen° cherchait quoi faire pour son échange de cadeau artisanal. Mais voilà,  Sen° des fois est une fine bouche et n'aime pas les produits industriels. Du coup, elle a décidé de faire ses propres chocolats.

Oui oui vous avez bien compris du CHOCOLAT!

  • Donc pour votre épicerie:

- Du 200 g chocolat 72% de cacao
- Du chocolat au lait
- De la crème ( met de la crème!!!)
- Du Nutella
- Des Noisettes
- Des moules a chocolats ( petits conseils concernant les moules plus bas)
- De quoi faire un bain marie froid et une casserole ou le saladier/plat vas dans le froid
- Des cuillères, des couteaux
- Un frigo
- Un thermométrie à bonbons
- Une aide-cuisine ( c'est plus fun a deux!)

  • Avant de commencer la marche à suivre, quelques petits conseils pré-culinaires!
- N'ayez pas peur, comme dirait un personnage connu, de vous en foutre plein les doigts!!!!
- Déjà, prendre du bon chocolat.
- Bien choisir son pot de nutella.
- Pour les moules.
Bon, pas facile à trouver dans mon cas. Finalement, j'en ai trouvé... chez Dollarama, ou dans les bazars de la rue St Hubert... je ne sais plus où je les ai achetés, mais 1$ la plaquette en plastique! Pour une première fois, cela fait carrément la job comme on dit au Québec. Le seul hic c'est pour gratter le choco à la fin: la plaque n'étant pas rigide, c'est difficile à passer le couteau. Sinon, je sais que il en existe en silicone, mais les plaques en métal c'est chouette aussi! ( mais pas trouvé...)
- Le thermomètre à bonbons. Je pensais que c'était un truc de fou qui coûte méga cher. Ben en fait non.
Mais je me suis quand même plantée dans l'achat du mien; il indique super pas précisément les températures et au final j'ai fait au pif! (donc il est sûrement super bien pour les confitures, mais pas pour le chocolat car la température maximum qu'on a à calculer c'est le 50/52° et la minimum 28°, on ne voit pas le 28° déjà!)
- Conseil après plantage: on a tenté de faire un enrobage chocolat au lait, et cela n'a pas du tout du tout fonctionné! Donc: chocolat noir absolument!

  • La marche à suivre ( Enfin!)

Tout d'abord, pour l'enrobage:
Faire fondre le chocolat NOIR au bain-marie jusqu'à ce qu'il atteigne 50/ 52 degrés Celsius.

Pendant ce temps, préparer la ganache :
Faire bouillir de la crème ( moi je mets 3 cuillères de crème pour 4-5 de choco)
Une fois qu'elle est chaude, la retirer du feu ( ou du micro-ondes) et ajouter les pastilles de choco.
Remuer jusqu'à ce que le choco soit bien dissout.
Y ajouter les noisettes concassées. (On les a passées au mixeur en 2-3 coups)

Ensuite, en attendant que la ganache refroidisse, se re-préoccuper du chocolat ( oui faut pas faire dépasser la température!!)
Une fois que elle a atteint 50/52°, mettre le plat où il y a la choco dans de l'eau froide afin qu'il refroidisse jusqu'à la température de 28/30°.
Puis le remettre sur le bain-marie qui est maintenant à feu méga doux afin qu'il atteigne tranquillement les 30/32°.

MAIS MAIS! Pourquoi elle se prend la tête à faire ca?
Tout simplement, car c'est la seule technique facile pour que votre chocolat soit brillant et non mat! ( sauf si vous avez un comptoir en marbre et là, rechercher sur le net comment faire le "tablage" du chocolat)

Donc, une fois que votre chocolat a atteint la bonne température, le verser dans les creux des moules à chocolats. les retourner sur votre plat de chocolat fondu et tapoter pour que le chocolat en trop coule. (vous pouvez remplir les moules jusqu'en haut, pas de soucis, le chocolat retourne dans son plat).
Avec le revers d'un couteau, enlever l'excédent de chocolat sur les bords.
Puis placer la plaque au frigo.
Recommencer l'opération avec toutes les plaques.
Quand la 1ère plaque est sèche, renouveler une 2nd fois cette opération, afin que la coque soit plus épaisse.
Ensuite, remettre au frigo.

Quand tout est sec, mettre la ganache dedans. ATTENTION, pas jusqu'en haut, sinon on n'a plus de place pour faire le fond du chocolat!!!!
Là faites-vous plaisir, nous on a mis, la ganache choco-noisette, du nutella ( le faire fondre avant) et du nutella-noisettes! Mais il y a aussi des pistaches, des éclats de caramel, de la pâte d'amande, etc... D'autres idées?

Remettre au frigo!
Une fois le tout bien froid encore, vous pouvez recouvrir du chocolat à 30°.
Raclez avec le dos d'un couteau pour enlever l'excédent ( ou prendre une spatule si vous en avez une).

Et frigo à nouveau!

Le démoulage se fait facilement.

  • Commentaires:

- Le chocolat final fond assez rapidement, je vous conseille de les peindre avec un mélange sucre eau (  Nyth* , tu as testé?) (Réponse de Nyth*... pas encore... dans quelques minutes!)
- C'est plus facile à deux
- On s'en met partout partout!
- Avec les reste de choco, les conserver et se faire des chocolats chaud! Miam!

2 commentaires:

Amélie a dit…

Dis donc, ça me rappelle une certaine visite dans un certain musée, ça ! :)

Sen a dit…

Oui! Le musée du chocolat!!! mummmmm